CROQUETTES POUR CHIEN: SAVEZ-VOUS VRAIMENT CE QU'ELLES CONTIENNENT?

Derrière cette question d’apparence anodine se cache une réalité qui ne l’est pas du tout pour nos compagnons à 4 pattes, surtout lorsqu’on parle de l’alimentation sèche (les croquettes pour chien)…

Savez-vous vraiment ce que vous donnez à manger à votre chien?

Quand on regarde la composition de certaines croquettes, force est de constater que les “géants” du secteur dépensent nettement plus d’argent en marketing et lobbying (notamment auprès des clubs, éleveurs, vétérinaires ou institutions) que dans l’approvisionnement de  matières premières de qualité. Pour preuve, l’un des leaders de la fabrication de croquettes en France n’utilise aucune viande fraîche dans ses recettes, ni même de viande déshydratée. Les ingrédients principaux de ses croquettes “premium” sont le blé et le maïs, ainsi que des “protéines de volaille déshydratées” (sans en préciser ni l’origine ni la qualité…). Les céréales ne servent en réalité que de support à faible coût à des ajouts nutritionnels certes théoriquement complets pour nos compagnons, mais plus ou moins naturels et de qualité discutable…

Par contre tous les supports de formation de la SCC pour l’ACACED (l’attestation de connaissance des animaux de compagnie d’espèce domestique, que doit obtenir tout éleveur ou tout éducateur canin) sont estampillés de cette marque…

Beaucoup de maîtres font confiance à une marque ou à ce que recommande l’éleveur de leur chien, leur vétérinaire, mais sans réellement regarder la composition ou les méthodes de fabrication des croquettes.

Il est donc important de bien lire la composition des croquettes pour chien que l’on achète et de prendre en compte plusieurs réalités scientifiquement démontrées pour faire son choix:

– Les céréales n’ont aucun intérêt nutritionnel pour les chiens. Pire, elles ne contiennent pas l’ensemble des acides aminés qui leurs sont essentiels, sont une source importante de glucides, d’anti-nutriments et peuvent contenir des mycotoxines. Elles servent surtout à “tenir” la croquette grâce à l’amidon qu’elles contiennent. 

ingrédients de mauvaise qualité dans les croquettes pour chien

(Un exemple de “mal bouffe” canine…)

– Le système digestif du chien (animal carnivore à la base) est adapté à la digestion des protéines d’origine animale, beaucoup moins aux protéines d’origine végétale.

– Les aliments apportant le plus de protéines intéressantes pour le chien sont la viande, le poisson, les oeufs et les produits laitiers.

– Les protéines provenant de chair musculaire (la viande) sont de meilleure qualité que les protéines provenant de sous-produits animaux (qui entraînent un fonctionnement plus important du foie et des reins pour être assimilées, et peuvent provoquer sur le long terme des insuffisances rénales ou hépatiques).

– L’extrusion des croquettes à haute température (procédé industriel malheureusement très répandu) dégrade la qualité nutritionnelle des protéines, et altère notamment les chaînes d’acides aminés. Pire, à partir de 200°C, des composés toxiques peuvent se former.

Vous l’aurez compris, mieux vaut proposer à votre chien une croquette riche en viandes (fraîches ou déshydratées), poissons, oeufs et ingrédients d’origine naturelle, dont les procédés de fabrication mettent en oeuvre des températures basses (moins de 100°C).

La composition des croquettes pour chien, un sujet tabou...

Les fabricants, s’ils n’ont pas l’obligation d’indiquer les proportions de chaque ingrédient, doivent néanmoins les faire figurer dans leur intégralité (par leurs noms spécifiques ou leurs catégories) et par ordre décroissant d’importance.

Dans les faits, les 4 ou 5 premiers ingrédients indiqués dans la composition de la recette constitueront la majeure partie de la croquette. Il est donc facile de savoir si la croquette est majoritairement composée de viandes, de céréales, ou d’autres produits plus ou moins naturels, et surtout plus ou moins qualitatifs.

Il faut savoir que plus les termes utilisés sont vagues et plus le risque que les croquettes pour chien contiennent des ingrédients dont le fabriquant ne veut pas se vanter est important. Un fabricant intégrant par exemple des becs et plumes de volaille (mais oui, il y en a) dans sa recette aura plutôt tendance à utiliser les termes de “sous-produits” ou de “protéines d’origine animale” alors qu’un fabricant utilisant des foies ou des coeurs (qui sont des sous-produits de bien meilleure qualité et avec un bon apport nutritionnel) l’indiquera clairement. De la même façon il n’est pas rare de voir des déchets de l’industrie sucrière ou de l’industrie brassière se cacher derrière le terme de “sous-produits végétaux”.

L’absence de précision est, dans le cas de la composition des croquettes pour chien, bien souvent signe de mauvaise qualité des matières premières.

Conscients de leur obligation d’indiquer les ingrédients par ordre décroissants d’importance, certains industriels qui ne souhaitent pas voir les céréales arriver en première position de leurs ingrédients vont jusqu’à les segmenter en plusieurs éléments distincts. On pourra par exemple retrouver dans une même croquette du maïs, de la farine de maïs, du gluten de maïs, des protéines d’origine végétale, des sous-produits d’origine végétale, tout ça pour ne pas indiquer “maïs” en première position de la liste des ingrédients. Le but est évidemment de tromper le consommateur sur la teneur en céréales de la croquette.

Vous l’aurez compris, il est important de savoir décrypter ce que contiennent réellement les croquettes pour chien afin d’être sûr de donner à son loulou une alimentation de qualité.

Comment choisir de bonnes croquettes pour chien?

Vous l’aurez compris, les industriels de la petfood utilisent pour la fabrication de leurs croquettes des ingrédients plus ou moins qualitatifs. Comment faire le tri et être sûr d’apporter une alimentation saine à votre chien?

Privilégiez un mode d’extrusion à basse température, qui ne dégrade pas la qualité des protéines.

Vérifiez que les sources de protéines animales proviennent principalement de viandes ou d’abats nobles (coeur, foie), idéalement propres à la consommation humaine.

Regardez quelles sources d’amidon sont utilisées. Les céréales sont controversées pour leur teneur élevée en glucides ainsi que pour la présence fréquente de mycotoxines, les légumineuses contiennent de l’acide physique, un anti-nutriment reconnu.

Le choix d'Esprit canin

Conscient que la plupart de mes clients ne savent pas toujours ce qu’ils donnent réellement à manger à leur loulou, et désireux de leur proposer une alimentions saine et de qualité, je me suis associé il y  maintenant plusieurs années avec Essential Foods, qui propose une large gamme de croquettes extrudées à basse température, sans céréales et riches en viandes propres à la consommation humaine.

Vous avez envie d’en savoir plus? C’est par ici!